Zéro Déchet

Zéro Déchet
Ambassadrice

dimanche 19 novembre 2017

Refonte de savons faits maison au thé de Noël

Savons de refonte au thé de Noël
"Mais que faire avec des savons artisanaux en trop ?" me demandait l'autre jour une petite voix timide à l'arrière de ma tête... Parce qu'on ne va pas jeter et gâcher ces beaux savons réalisés à froid (SAF), non ?
Non.  Quand on vise un mode de vie Zéro Déchet, il s'agit d'être cohérent... on recycle jusqu'au bout du bout ! Mais il faut que le produit final fasse plaisir, quand même !
Alors qu'en faire ? Et bien... des savons !

Avec la technique de la refonte, il est facile de confectionner des savons à nouveau. Le grand avantage est qu'on ne manie pas de soude caustique et les nouveaux savons peuvent être utilisés tout de suite. Et oui, les savons de base ont déjà vécu leur cure, le processus de saponification est terminé depuis longtemps et la soude est complètement neutralisée.

Bien sûr, si les savons sentent mauvais, c'est signe que les huiles utilisées ont ranci avec le temps. Je ne ferais pas de refonte, l'odeur persisterait. Mais ici, ce n'est pas le cas. J'avais réalisé plusieurs savons à barbe, mais mon cher et tendre porte la barbe depuis deux ans. Résultat: mes savons ne servent plus. Et ils sentent encore bien bon!

La refonte est l'occasion d'ajouter des parfums ou d'autres ingrédients intéressants pour la peau. Tout dépend bien sûr de la composition de base des savons utilisés. Pour ma part, j'ai choisi du thé de Noël...

Ici, j'ai utilisé deux savons à barbe à la mousse très crémeuse, assez durs et moussant beaucoup. Ils sont surgras bien sûr (à 8%). J'y ajouté un savon de Castille réalisé pour fabriquer ma lessive, à seulement 1% de surgraissage.

On pourrait aussi bien utiliser des copeaux de savon de Marseille, comme ceux que l'on trouve dans les magasins en vrac pour fabriquer la lessive. Ce savon-là - le vrai de Marseille - est déglycériné: la glycérine qui se forme naturellement lors de la fabrication est lavée à l'eau salée, après la cuite en chaudron. Elle est bien sûr réutilisée, car très recherchée par l'industrie des cosmétiques. Donc si on utilise du savon de Marseille, on peut sans problème ajouter un beurre végétal dur (karité, sal...) ou de l'huile de coco pour apporter du soin au savon.
Savons à barbe qui s'ennuient ferme...
Mes savons de Castille pour la lessive
Ils sont tous passés à la râpe fine!
En matière d'ajouts, j'ai misé sur du miel de sapin car il sent bon. Attention, le miel peut sentir assez mauvais. Il faut bien le renifler avant de le choisir! Le miel adoucit la peau, favorise son hydratation et la revitalise.
J'ai aussi choisi de l'huile de coco bio, pour adoucir le savon. L'huile de coco apaise et nourrit la peau.
Et pour être sûre que les savons seront démoulables et durs, j'ai encore ajouté de la cire d'abeille.
Ces trois ingrédients sont mis à fondre ensemble au bain-marie.

Les ajouts pour la refonte: cire, miel et huile de coco
Miel et huile de coco
Pour le liquide à ajouter, j'ai opté pour un thé de Noël, très parfumé !
Le thé de Noël parfume bien les savons!
Pour la marche à suivre et la recette, c'est ici...