Zéro Déchet

Zéro Déchet
Fièrement membre de

jeudi 15 décembre 2016

La terrine vegi qui bluffe les carnivores!

C'est une tradition, je cuisine la terrine qui est servie lors de l'apéro de fin d'année à mon travail. Une tradition qui fait plaisir à tout le monde... sauf à notre secrétaire, végétarienne.

Enfin, jusqu'à hier! Je me suis promise de préparer à son intention une terrine végétarienne, en plus d'une terrine plus traditionnelle à la viande (cette année: terrine aux magrets de canard, au poivre vert et aux zestes d'orange... un régal aussi!).

Les deux terrines ont été servies en même temps, sans indication particulière. En me baladant parmi les collègues, j'ai pu voir à quel point cette terrine végétarienne était appréciée! Quand j'ai dit que ce que c'était, j'aurais dû prendre en photo les yeux ronds des convives: ils n'y croyaient pas!

Que les gourmands se préparent à régaler leur entourage! Une terrine doit avoir du goût, végétarienne ou pas. C'est le cas de celle-ci, je vous le garantis! C'est une excellente variante, à essayer à Noël, pourquoi pas?

Terrine aux lentilles, champignons et noisettes
Cette recette provient du site www.poisdessaveurs.fr, à qui je rends hommage! Je l'ai un peu adaptée à mes goûts...

J'y ai ajouté un ingrédient magique et indispensable: le mélange des 10 parfums de Magellan, de l'excellente maison "Le Monde des épices" à Payerne qui livre les grandes tables (... et la mienne car on peut commander en ligne!).
J'ai déjà parlé de ce mélange dans cette recette de verrine aux carottes et sésame, crème de chèvre et croquant de noix, c'est une pure merveille! Six sortes de poivre et quatre épices bien dosées, ce mélange est juste incroyable. A essayer d'urgence!

Terrine de lentilles vertes, champignons et noisettes
(copyright: www.poisdessaveurs.fr)

  • 150g de lentilles vertes
  • 1 cc de bouillon de légumes en poudre
  • 1/2 c thé de bicarbonate de soude
  • eau (3 fois le volume des lentilles)
Mettre à cuire les lentilles rincées à feu doux durant 40 minutes, jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Egoutter et réserver. Garder le jus de cuisson.
  • 90g de flocons d’avoine
  • 2 dl de lait de soja (environ) chaud
Faire gonfler les flocons dans le lait, réserver.
  • 120g d’oignons blancs émincés
  • 2 gousses d'ail émincées
  • 500g de champignons de Paris lavés, parés et coupés en petits dés d'un 1/2 cm
  • Huile d’olive
  • sel, poivre
  • 1 cs herbes de provence
Faire revenir les oignons et l'ail émincés dans l'huile d'olive, ajouter les champignons émincés, assaisonner de sel et de poivre, et laisser suer et évaporer l'eau de végétation des champignons (environ 10-15 mintues) sans couvrir la poêle.

Faire chauffer le four à 160 degrés, chaleur tournante.
Chemiser une terrine de papier cuisson (pour faciliter le démoulage).
Dans un grand bol, mélanger les lentilles égouttées, la "fondue" de champignons et d'oignons, les flocons d'avoine gonflés.

Puis ajouter les ingrédients suivants:
  • 1 cs de miso de riz
  • 70 g de fromage râpé de type gruyère doux
  • 80 g de noisettes hâchées
  • 1 cc sel
  • 1 cc du mélange 10 parfums de Magellan
  • 3 oeufs battus en omelette
Bien amalgamer le tout. Goûter, ajuster les épices et le sel.La masse ne doit pas être trop mouillée, pas trop sèche non plus.
Bien tasser dans une terrine, lisser, puis disposer dessus encore :
  • 20 g de noisettes grossièrement concassées
Faire cuire 50 à 60 minutes au four chaud, sans le couvercle.
Tester la cuisson à l'aide d'un couteau, qui doit ressortir sale mais sec (et pas mouillé!).

Laisser refroidir, démouler (merci le papier cuisson!), et présenter en tranches pas trop fines sur un plat ou sur assiette, avec une jolie garniture verte de saison.

Une terrine digne d'une table de Noël!
Bon appétit!


mardi 8 novembre 2016

Crackers "coup double" aux 2 algues et 2 graines germées

Après ce premier essai de crackers aux champignons réussi, j'ai hâte d'essayer de nouvelles recettes.
Comme j'ai commandé un livre sur le cru en cuisine de Crudessence (et qu'il n'est toujours pas arrivé), me voilà réduite à imaginer mes propres petites compositions. Ce n'est pas pour me déplaire...
Crackers coup double: aux 2 algues et 2 graines germées


L'envie du jour tourne autour des algues fraîches et séchées, mais aussi des graines germées de lentilles et de fenouil.

Le principe est simplissime: on fait tremper des graines de lin et de tournesol, on mixe avec des goûts, on étale sur une plaque, on agrémente de jolis ingrédients sur le dessus et on déshydrate. Cette partie est la plus longue. Vu que je n'ai pas (encore) de déshydrateur, j'utilise le four réglé sur 45 degrés. Mais comme le four n'est justement pas un déshydrateur, ça prend vraiment long long long jusqu'à ce que mes crackers croquent! Mais lancés pour la nuit, cela ne gêne personne!

Le plus dur est de trouver les graines germées. Soit on les fait soi-même (ça prend une semaine environ), soit on les achète. Je les trouve chez Gfeller Bio à Sédeille (ou sur les marchés).

Crackers "coup double" aux 2 algues et 2 graines germées
(www.valesavabien.blogspot.com, tous droits réservés)

Pour une grande plaque de four traditionnel...
  • 100 g de graines de lin (blond ou brun, c'est égal) avec
  • 2 dl d'eau
  • 50 g de graines de tournesol dans de l'eau
Laisser tremper le lin quelques heures, les graines de tournesol au moins 1 heure aussi.

Verser le tout dans un blender puissant et ajouter
  • 1 gousse d'ail
  • 1 cs de sauce soja Tamari
  • 1 cs de pâte de miso de riz
Verser cette pâte épaisse obtenue dans un grand bol et ajouter:
  • 3 cs de graines de lentilles germées
  • 3 cs de graines de fenouil germées
  • 2-3 morceaux d'algue rouge fraîche (dulse) détaillées aux ciseaux
Bien mélanger. Etaler à la spatule coudée sur une natte en silicone (le papier va faire gondoler la préparation en séchant) et décorer joliment avec
  • 1 feuille d'algues séchées Nori détaillée aux ciseaux
  • du gomasio: le mien est aux algues en plus, ça tombe bien!

L'aspect visuel est à soigner...
Laisser sécher au four réglé sur 45 degrés une bonne dizaine d'heures, ou bien au déshydrateur pour les plus chanceux! Deux heures avant la fin, il faut décoller la plaque de crackers et la poser sur la grille en la retournant pour laisser deux heures encore.

Voilà, c'est prêt quand ça croque et ça croustille!
Que c'est bon...!






lundi 31 octobre 2016

Crème dessert magique aux kakis

Les kakis, ceux de l'espèce très molle, très douce, ont une particularité quasi magique: une fois mixés, ils gélifient. Sans cuisson, sans sucre ajouté, sans graines de chia ou de lin... bref, sans rien.

Voilà une excellente raison de préparer une crème dessert simplissime, puisqu'il s'agit juste de ... mixer!

Crème dessert magique aux kakis (sans cuisson)

Voilà à quoi ressemble ce fruit si doux (crédit photo: lemanger.fr):

 

Si le fruit que vous avez acheté n'a pas cette apparence, ne se laisse pas aller et ne s'alanguit pas dans votre assiette quand vous le coupez en deux, il ne s'agit pas du bon kaki. S'il est ferme, vous avez sans doute choisi le kaki de type persimon, qui ne donnera pas du tout le même résultat.

Or donc, vous pelez - comme vous le pouvez s'il est très mûr :
  • 4 beaux kakis bien mûrs, enlevez le pédoncule dur et jetez cette chair dans un bon mixer. Vous ajoutez :
  • 2 cs de purée d'amande
  • 1 pointe de couteau de vanille en poudre
  • un trait de jus de citron et 
  • 1 poignée d'oléagineux torréfiés (noisettes, cajou, amandes, passés 20 minutes au four à 150 degrés, pour développer les parfums et désactiver l'inhibiteur de trypsine qui s'y trouve)
Et vous mixer en une crème très onctueuse.

Mise en pots, au frais quelques heures et c'est tout.

C'est-y pas enfantin? Et le résultat: un délice!

Côté santé, les fénéants de la cuisine apprendront qu'en plus de se régaler, ils se font du bien, car le kaki est riche en vitamine A, plus que tous les autres fruits, en vitamine C, en anti-oxydants comme le lycopène (comme celui de la tomate) et de bêta-carotène, Il donne la pêche pour un bon moment car il est un concentré de glucides (20%!), donc pas adapté à un régime cétogène. Mais idéal pour les jardiniers avant une grande après-midi de travaux...! La consommation de kakis améliore le métabolisme lipidique, donc très bon en cas de diabète II (en tous cas c'est testé sur les rats!)...

Alors, une petite coupe?

Mixé, le kaki gélifie tout seul! Magique!